montage-page-accueil-1.jpg
Les témoignages de l’œuvre des légionnaires et du Génie militaire

Les témoignages de l’oeuvre des légionnaires, représentés par la grenade à sept flammes, sont encore multiples au Maroc.

Aujourd’hui on trouve toujours des vestiges illustrant la tradition de soldat-bâtisseur du légionnaire. Une fois les combats terminés, ces hommes troquaient le fusil contre la pioche et la pelle pour valoriser le pays conquis. Ainsi, les compagnies de sapeurs-pionniers ont contribué à la pacification du Maroc et, ensuite, les unités de pionniers ont tracé et ouvert les pistes, construit des radiers et des ponts et parfois des tunnels.

La tradition bâtisseuse légionnaire mettait le même orgueil à signer leur travail de la grenade qu'à inscrire un beau baroud dans le journal de marche du régiment.
Partout où la Légion est passée, la grenade à sept flammes a été gravée dans la pierre souvent en compagnie de l’unité de Génie qui l’a encadrée pour les travaux sortant de l'ordinaire.

 

Nota Bene

csp-1er-reicsp-foum-zabel

pionniers-1er-RE

Sauf indications contraires les documents reproduits font partie des archives de l’auteur.

Si vous désirez reprendre nos textes ou nos photos, ayez l’amabilité de bien vouloir en indiquer l’origine.

Si vous pensez posséder des informations sur des vestiges de la présence militaire française sur le terrain vous êtes le bienvenu :

31e-R-G32e-B-G

ecu-genie